Road trip : de la Provence au perles de la Côte d’Azur

Road trip : de la Provence au perles de la Côte d’Azur

itinéraire idéal de 12 jours pour découvrir le sud de la France

Provence rime avec vacances. Voici un itinéraire de 12 jours dans le sud de la France, d’Avignon à Monaco, pour les amateurs de culture, de nature et de farniente.

Jour 1 : Avignon
La Cité des papes fut le siège de la chrétienté d’Occident durant tout le XIVe siècle. Son joyau, le Palais des papes, est le plus grand ensemble architectural gothique au monde et un monument d’harmonie esthétique. Depuis les arches du célèbre pont, on admire les flots paisibles du Rhône avant d’aller goûter à une daube de mouton sur la place Pie.

Jour 2 : Pont du Gard – Nîmes
Le pont du Gard dans un site naturel grandiose est l’aqueduc antique le mieux conservé, témoignage de la maîtrise de l’architecture Romaine. C’est à Nîmes, ville romaine aux vestiges prestigieux, qu’on savoure la fin de journée devant la Maison Carrée ou dans une feria traditionnelle aux arènes.


Jour 3 : La Camargue
Un vent de liberté y flotte, échevelant le crin des chevaux sauvages ou plissant la surface des étangs aux reflets mauves. Ce «parc naturel» niché dans le deuxième plus grand delta de Méditerranée chérit aussi un riche patrimoine séculaire, qu’il s’agisse des corridas de taureaux aux Saintes-Maries-de-la-Mer ou des gardiens qui guident leurs troupeaux le long des marais salants.

Jour 4 : Alpilles – Saint-Rémy-de-Provence
Colonne vertébrale de la région, le massif des Alpilles déploie ses flancs sous le mistral qui souffle Les Baux-de-Provence en généreuses bourrasques. Ce village, ancien domaine féodal et objet d’incessantes convoitises, relate dans ses vieilles pierres toute l’histoire de la Provence. En suivant les oliveraies et les vignobles, on arrive à Saint-Rémy-de-Provence pour y voir la maison natale de Nostradamus ou les ruines romaines du site de Glanum.

Jour 5 : Parc régional du Luberon
Un coup de cœur, assurément. Le Luberon vaut d’être vu pour sa myriade de villages ocre, souvent classés parmi les plus beaux de France, dont jaillit toujours un vieux clocher comme à Oppède le Vieux, Ménerbes ou Bonnieux. Plus loin, noyée sous la mer violette d’un champ de lavande, la vénérable abbaye cistercienne de Sénanque monte la garde sur la région et ses gorges et vallons, à sillonner à cheval, à pied ou en quad.

Jour 6 : Aix-en-Provence
Il est partout, ce tissu provençal traditionnel jaune et bleu, comme un blason officieux du pays des mas et des cigales : sur les sachets de lavande ou sur les nappes des restaurants du cours Mirabeau, cœur vibrant et plein de charme d’Aix. On s’aventure ensuite vers la montagne Sainte-Victoire, terre des aigles et des marcheurs, pour embrasser du regard toute la Provence, comme Cézanne en son temps.

Jour 7 : Calanques de Cassis
De Cassis, on s’offre une excursion vers les calanques en longeant les falaises de Soubeyranes et le cap Canaille. Les roches immaculées contrastent avec le bleu éclatant des langues de mer qui s’engouffrent dans ces vallons naturels, emblématiques du paysage méditerranéen français.

Jours 8 et 9 : La Riviera (Saint-Tropez – Antibes – Cannes)
Entre Saint-Tropez et Cannes défilent les hauts lieux de l’élégance à la française : plages majestueuses, petits ports colorés et bruissant d’animation. C’est le repaire favori du jet-set qui parade à bord des plus beaux yachts de la planète. Enfoncez-vous dans les ruelles fraîches pour découvrir l’artisanat local ou remplir vos paniers au marché provençal du cours Masséna d’Antibes.

Jours 10 et 11 : Nice – Grasse
La courbe de la Promenade des Anglais est la plus douce qui soit, à l’image d’un climat qui rime avec soleil et ciel azur à longueur d’année. Mais le vrai Nice se cache dans la vieille ville et ses ruelles étroites aux murs constellés de volets bleus ou verts. C’est l’endroit rêvé pour goûter aux spécialités ou visiter les nombreuses églises baroques. À Grasse, on perce les mystères d’un art bien français, celui de la parfumerie traditionnelle, de la cueillette des fleurs à la mise en flacon.

Jour 12 : Monaco
Voitures de luxe, palaces Belle Époque et boutiques chics composent le décor de Monte-Carlo. Agrippé à son rocher, le Musée océanographique abrite d’inestimables collections d’objets sur le monde marin, en plus de 6 000 spécimens de poissons. Enfin, on plonge dans un rêve en jetant les dés au pompeux casino, temple du glamour.


Tiré du livre Ulysse, Voir le monde – 50 itinéraires de rêve selon vos envies.