Programme musical en Vaucluse et Luberon

Programme musical en Vaucluse et Luberon

Festival Yeah! à Lourmarin - début Juin

Nicolas Galina, Laurent Garnier et Arthur Durigon : ont créé en 2013 le festival "Yeah !" dans la cour du château de Lourmarin. Le DJ Laurent Garnier lance en parallelle son label musical "Sounds like Yeah !" ou "SLY" à Lourmarin.


Pour beaucoup, le village de Lourmarin est accolé à l'image d'Albert Camus, qui y est enterré. Mais à force, Laurent Garnier, 49 ans, qui fut le premier des DJ-stars français à l'international (années 1980), va finir par rattraper l'auteur de "L'étranger". Après avoir créé en 2013, avec ses complices, Nicolas Galina (ex-du Pop In, à Paris) et Arthur Durigon (ex-programmateur de l'Espace Doun, à Rognes), le fabuleux festival "Yeah !" (prochaine édition du 5 au 7 juin ndlr), le même trio lance cette fois son propre label musical. Nom de code : SLY, pour "Sounds like Yeah !" Une structure basée à Lourmarin, 1 000 habitants au taquet.

Pop, rock et électro

Résident du Vaucluse depuis 10 ans (voir ci-contre), Laurent Garnier, jadis fondateur du label précurseur de l'électro en France (1994), F Communications, entérine plus encore la collaboration avec ses deux benjamins, Nicolas Galina et Arthur Durigon. Quid de la ligne artistique de "Sounds like Yeah !"? Sensiblement la même que leur festival , où ils ont accueilli Balthazar, Baxter Dury, Lescop, Hushpuppies et Allah-Las. Soit ancré rock, pop, électro. Parfois dans le désordre. "On est très ouverts, même si on pense qu'un groupe de Tecktonik ou de K-Pop (korean pop) ne trouvera pas sa place dans notre catalogue... Quoi que ça peut nous faire marrer !" lancent-ils, prompts à faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Deux groupes dans l'actu

Deux premiers groupes ont d'ores et déjà été signés sur le jeune label : le duo rock un rien énervé mais aussi zygomatique de Narco Terror. Mais surtout le trio marseillais Husbands (album à paraître le 9 mars), dont la pop électro mutine percute l'auditeur dès la première écoute. Et accroche autant à la dixième. Il faut dire que dans ce groupe officient quelques magiciens en la matière : Mathieu, de Kid Francescoli, l'autre Mathieu, de Oh Tiger Moutain !, et Simon, de Nasser. Soit trois projets phocéens parmi les plus passionnants de la décennie écoulée. Dans SLY, "il n'y a pas de rôle attribué. On écoute tous les trois les groupes, si il y en a unqui nefait pas l'unanimité, on passe à un autre. Nous avons aussi dans notre équipe, Virginie, qui est notre chargée de comm'. C'est elle qui travaille le plus !"

Ils attendent vos démos

Sur le postulat de chacun des trois, on apprendra aussi que "Arthur fait très bien les Bloody Mary , Laurent est spécialiste de la soupe Thaï et Nicolas adore les Bloody Mary d'Arthur et la soupe Thaï de Laurent ! Lorsqu'on leur demande si les futures signatures du label seront exclusivement des groupes en développement, voilà comment ils surgissent : "si Nick Cave veut signer on ne dira pas non...! Ce sont avant tout des coups de coeur, peu importe si l'artiste est jeune ou s'il a déjà fait ses preuves, l'important c'est que ça colle entre nous, humainement et musicalement !" Les groupes de la région (ou pas, d'ailleurs) peuvent-ils leur envoyer des maquettes ? "On n'attend que ça, que les groupes nous envoient des démos... aussi bien pour le label que pour le festival !" Laurent (Garnier) adore écouter dans sa voiture les démos qu'il reçoit, c'est un expert !

Pour les groupes intéressés, les démos sont à envoyer au siège de l'Association Yeah, 27 chemin de Vitas 84160 Lourmarin

http://festivalyeah.fr/

Source : Fabien Bonnieux - La Provence