Campagne de Communication Sothebys Realty France & Monaco

Campagne de Communication Sothebys Realty France & Monaco

L’illustrateur Floc’h a mis en scène Alexander Kraft

 

L’illustrateur Floc’h a mis en scène Alexander Kraft, le président de Sotheby’s International Realty France - Monaco, son épouse et… son chien pour une campagne de communication du réseau d’agences immobilières haut de gamme.

Il ne fait décidément rien comme les autres. Alexander Kraft ,le président de Sotheby’s International Realty France - Monaco, est un PDG atypique. Lui qui a commencé par travailler aux Etats-Unis pour la maison de ventes Sotheby’s est toujours tiré à quatre épingles. «Ambassadeur de Ralph Lauren et de Cifonelli», cet Allemand inclassable, qui a étudié à Cambridge, adore se mettre en scène. Quelle est la distance réelle entre lui et son personnage? Mystère.

Mais cette année, il se réjouit d’avoir convaincu l’illustrateur Floc’h, qui vient de finir un Travel Book sur Edimbourg pour Louis Vuitton, de le croquer. «Floc’h est pour moi le seul héritier légitime de Hergé, que j’adore, comme tous les petits et grands garçons», confie Alexander Kraft. Les deux hommes partagent, dit-il, le même amour de la Grande-Bretagne, de la mode, de la littérature.
«Chez Sotheby’s Realty, nous ne vendons pas de simples biens immobiliers, mais des styles de vie», assure le PDG. C’est donc un style de vie qu’il voulait montrer dans la dernière campagne institutionnelle de sa société. «Je rêvais d’une composition glamour et ironique, d’un clin d’œil aux photos de Slim Aarons, un de mes photographes préférés», explique-t-il.

Floc’h l’a représenté au fil des saisons aux côtés de son épouse Sibylle et de son… chien. Sachez que celui-ci répond au doux nom de Bertie Wooster, ce qui ravira les fans de P.G. Wodehouse, auteur anglais qui peut faire éclater de rire certains et, hélas, laisse de marbre d’autres lecteurs plus cartésiens. La ligne épurée de celui qui a réalisé des affiches de film pour Woody Allen ou Alain Resnais et croqué des unes pour le New Yorker, a saisi avec humour Alexander et les siens. So British?

 

Source Le Figaro Magazine