L’Excellence Hôtelière à Gordes

L’Excellence Hôtelière à Gordes

La Bastide de Gordes, Palace du Luberon

En reprenant cette célèbre adresse du Vaucluse, ancienne demeure seigneuriale bâtie sur les remparts de Gordes, Lov Hotels relève un nouveau défi.

Il est deux moments qu'on n'oublie pas à La Bastide de Gordes : l'arrivée au village, quand au premier virage l'hôtel se dévoile à flanc de rocher, imposant et majestueux, et le départ, lorsque la simple perspective de quitter les lieux donne un sacré coup de blues.


Avec la collection Lov Hotel (Les Airelles à Courchevel, le Pan Deï Palais à Saint-Tropez...), c'est toujours la même histoire. Passé le seuil de la porte, on tombe sous le charme. Du personnel, dévoué, attentif et chaleureux. De la décoration, extrêmement raffinée et toujours à contre-courant. Et enfin de la "maison", à taille humaine, conçue dans les moindres détails.
 

Une atmosphère XVIIIe

En reprenant cette célèbre adresse du Luberon, ancienne demeure seigneuriale bâtie sur les remparts de Gordes, Lov relève un nouveau défi : celui d'y insuffler une atmosphère XVIIIe tout en apportant le confort le plus moderne, mais aussi le plus discret. Pour ce faire, l'architecte Christophe Tollemer s'est engagé dans une rénovation complète et jusqu'au-boutiste, ajustant les espaces ; (re)créant cloîtres, plafonds voûtés et escalier tournant ; optimisant la circulation entre les différents bâtiments ; transformant l'ancien parking en un vaste jardin planté d'oliviers et de cyprès, et au centre duquel trône désormais un superbe bassin de nage. Un chantier titanesque réalisé en un temps record (neuf mois !), grâce au savoir-faire de plus de 150 compagnons (peintres, tunneliers, ébénistes, maçons, plâtriers, mosaïstes, menuisiers...). Et avec la coquette addition de 25 millions d'euros. "Notre ambition est de donner l'impression que rien n'a changé depuis trois siècles", explique le directeur, Jean-Pierre Lerallu. En témoignent poutres, cheminées, tommettes, parquet en noyer, carreaux de Marseille, boiseries patinées, soubassements en chêne, meubles chinés et tableaux anciens (2 000 pièces !) distillés au fil des 40 chambres et des parties communes.
 

Les plaisirs du palais

Comme chaque fois chez Lov, les plaisirs du palais ne sont pas en reste. À La Citadelle ou sous la tonnelle de L'Orangerie, Olivier Bouzon fait la part belle aux produits locaux. Tandis qu'au Pèir, Pierre Gagnaire (déjà aux commandes des Airelles, 2 étoiles Michelin) offre une relecture audacieuse de la cuisine provençale. Car ici, et personne ne s'en cache, on affectionne particulièrement les macarons. Tout comme on lorgne le label Palace (seize lauréats seulement en France). Deux distinctions qui ne devraient pas tarder à embellir l'enseigne de l'hôtel.
 

La Bastide de Gordes, Gordes (Vaucluse), membre de Leading Hotels of the World.
À partir de 195 euros la nuit. 04.90.72.12.12, www.bastide-de-gordes.com